Le Droit
Les citoyens de Masson-Angers ne cachaient pas leur fierté, avant la fusion, d'avoir des infrastructures en bon état et des services municipaux de grande qualité tout en payant un taux de taxe peu élevé.
Les citoyens de Masson-Angers ne cachaient pas leur fierté, avant la fusion, d'avoir des infrastructures en bon état et des services municipaux de grande qualité tout en payant un taux de taxe peu élevé.

Des extrémités qui se sentent négligées

Mathieu Bélanger
Mathieu Bélanger
Le Droit
Les raisons qui poussaient les citoyens d'Aylmer et de Masson-Angers à refuser la fusion il y a 15 ans semblent s'être confirmées avec le temps dans la perception des résidents de ces secteurs.