Le Droit
Le Bureau d'assurance du Canada soutient qu'il est beaucoup trop tôt pour estimer les indemnités qui seront versées dans la région.
Le Bureau d'assurance du Canada soutient qu'il est beaucoup trop tôt pour estimer les indemnités qui seront versées dans la région.

L'importance des avenants

Daniel LeBlanc
Daniel LeBlanc
Le Droit
Alors que plusieurs centaines de résidents n'ont eu d'autre choix que de délaisser leur maison en raison des inondations des deux côtés de la rivière, le Bureau d'assurance du Canada (BAC) tient à rappeler que ce n'est pas parce que l'état d'urgence n'a pas été déclaré que les sinistrés assurés ne peuvent pas réclamer certains frais de subsistance tels que la location d'une chambre d'hôtel. Et l'inverse est aussi vrai.