Le Droit
Le directeur général du groupe Sentinelle de la rivière des Outaouais, Patrick Nadeau, avait vivement dénoncé l'absence de documentation en français, la semaine dernière.
Le directeur général du groupe Sentinelle de la rivière des Outaouais, Patrick Nadeau, avait vivement dénoncé l'absence de documentation en français, la semaine dernière.

La documentation sera traduite en français

Paul Gaboury
Paul Gaboury
Le Droit
À la suite des plaintes de francophones, la Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN) fait volte-face dans le dossier du dépotoir de Chalk River et force le demandeur, Les Laboratoires Nucléaires Canadiens, à déposer son document d'analyse d'impact environnement en français, a appris Le Droit.