Le Droit
Le député de Papineau, Alexandre Iracà, soutient que le but premier est de voir l'élargissement de l'autoroute 50 à quatre voies sur toute sa longueur être inscrit au Plan québécois des infrastructures.
Le député de Papineau, Alexandre Iracà, soutient que le but premier est de voir l'élargissement de l'autoroute 50 à quatre voies sur toute sa longueur être inscrit au Plan québécois des infrastructures.

Alexandre Iracà, la voix des quatre voies

Justine Mercier
Justine Mercier
Le Droit
L'ajout récent de panneaux de signalisation et l'installation prochaine de lampadaires sur l'autoroute 50 ne viennent pas freiner l'ambition du député de Papineau, Alexandre Iracà, « de frapper un grand chelem » avec un élargissement à quatre voies.