Le Droit
Nathalie Provost a été atteinte par les balles de Marc Lépine le 6 décembre 1989.
Nathalie Provost a été atteinte par les balles de Marc Lépine le 6 décembre 1989.

Polytechnique: une victime continue de se confier, 27 ans plus tard

Vicky Fragasso-Marquis
La Presse Canadienne
Vingt-sept ans après qu'un tireur eut fait irruption dans sa classe pour y exécuter de sang-froid plusieurs femmes, Nathalie Provost accepte encore de sortir dans les médias pour raconter son histoire parce que, selon elle, il reste «encore beaucoup de choses à faire», notamment sur le contrôle des armes à feu, une affaire qui est loin d'être classée malgré les promesses du gouvernement fédéral.