Le Droit
Lors d'un sondage réalisé en novembre 2013, 65 % des électeurs de Fort-Coulonge s'étaient prononcés en faveur d'une fusion.
Lors d'un sondage réalisé en novembre 2013, 65 % des électeurs de Fort-Coulonge s'étaient prononcés en faveur d'une fusion.

La fusion refait surface à Fort-Coulonge et Mansfield

Benoit Sabourin
Benoit Sabourin
Le Droit
À 13 mois des prochaines élections générales municipales, un comité formé de citoyens de Fort-Coulonge et Mansfield-et-Pontefract relance le débat entourant une éventuelle fusion de ces deux administrations.