Le Droit
«Le nombre de patients va être plus grand, pas parce qu'il y a plus de personnes, mais parce que le délai précédant la mort est étendu manifestement par le libellé de cette loi-là», a-t-il expliqué le ministre Gaétan Barrette.
«Le nombre de patients va être plus grand, pas parce qu'il y a plus de personnes, mais parce que le délai précédant la mort est étendu manifestement par le libellé de cette loi-là», a-t-il expliqué le ministre Gaétan Barrette.

Aide à mourir: plus de patients seront admissibles, selon Québec

La Presse Canadienne
Un plus grand nombre de patients pourront demander qu'on mette fin à leurs jours grâce au projet de loi fédéral sur l'aide médicale à mourir qu'en vertu de la loi québécoise actuelle, estime le ministre de la Santé, Gaétan Barrette.