Le Droit
Le directeur général du CIPTO, Yves Séguin, rappelle qu'un seul travailleur peut faire 1700 interventions par an uniquement dans la région.
Le directeur général du CIPTO, Yves Séguin, rappelle qu'un seul travailleur peut faire 1700 interventions par an uniquement dans la région.

L'Outaouais perdrait d'autres travailleurs de proximité

Catherine Morasse
Catherine Morasse
Le Droit
Le travailleur de rue Léon Cardin ne serait pas seul à faire les frais de l'austérité. Dans les prochains mois, six autres postes semblables écoperaient des compressions budgétaires, une situation qu'ont vivement dénoncé le Centre d'intervention et de prévention en toxicomanie de l'Outaouais (CIPTO) et l'Association des travailleurs et travailleuses de rue du Québec (ATTRueQ), vendredi matin, dans le Vieux-Hull.