Le Droit
Sept propriétaires de résidences secondaires étaient toujours affectés par les inondations à Gracefield vendredi.
Sept propriétaires de résidences secondaires étaient toujours affectés par les inondations à Gracefield vendredi.

La rivière sous haute surveillance à Gracefield

Justine Mercier
Justine Mercier
Le Droit
Les inondations causées par les crues printanières, les résidents de Gracefield y sont presque habitués. Mais à ce temps-ci de l'année, c'est une autre histoire. Les morceaux de glace qui forment des embâcles en descendant la rivière Gatineau à un rythme effréné inquiètent les autorités depuis trois semaines déjà, et rien ne permet de prédire quand la situation se résorbera.