Le Droit
Selon le 12e bilan annuel des directrices et directeurs de la protection de la jeunesse (DPJ), rendu public lundi, le nombre de signalements traités s'est accru de 4,8% en province entre 2013-2014 et 2014-2015. En Outaouais, le nombre de signalements traités est passé de 4993 à 5408 pour la même période, ce qui représente une hausse de 8,3%.
Selon le 12e bilan annuel des directrices et directeurs de la protection de la jeunesse (DPJ), rendu public lundi, le nombre de signalements traités s'est accru de 4,8% en province entre 2013-2014 et 2014-2015. En Outaouais, le nombre de signalements traités est passé de 4993 à 5408 pour la même période, ce qui représente une hausse de 8,3%.

Hausse du nombre de signalements à la DPJ

Justine Mercier
Justine Mercier
Le Droit
Alors que le nombre de signalements faits en Outaouais a grimpé de 8,3% au cours de la dernière année, la directrice régionale de la protection de la jeunesse, Michelyne Gagné, estime que malgré les restrictions budgétaires en vigueur, il importe «de considérer les services aux enfants et aux adolescents comme un investissement dans notre avenir».