Le Droit
Michael Zehaf Bibeau avait abattu un soldat, avant de se rendre à l'édifice du Centre du Parlement, où il était tombé sous les balles des forces de sécurité.
Michael Zehaf Bibeau avait abattu un soldat, avant de se rendre à l'édifice du Centre du Parlement, où il était tombé sous les balles des forces de sécurité.

Un juge veut éviter un autre «Zehaf-Bibeau»

Le Droit
Faisant allusion à l'attentat du 22 octobre dernier au parlement, un magistrat de la Cour du Québec a refusé la liberté provisoire à un individu qui s'était présenté au palais de justice de Gatineau en affirmant vouloir « tuer un juge », quelques jours plus tôt.