Le Droit
Grâce à l'ingéniosité de son père, Pascale Ménard peut jouer au hockey avec son petit frère quand le besoin se fait sentir. Une corne habituellement utilisée pour les guidons de vélos a été vissée à son bâton pour lui permettre de pratiquer ce sport sans prothèses.
Grâce à l'ingéniosité de son père, Pascale Ménard peut jouer au hockey avec son petit frère quand le besoin se fait sentir. Une corne habituellement utilisée pour les guidons de vélos a été vissée à son bâton pour lui permettre de pratiquer ce sport sans prothèses.

Des membres en moins, mais de la joie à revendre

Jean-François Dugas
Jean-François Dugas
Le Droit
«Ce qui compte est ce qui reste, et non ce qui nous manque. L'amputation n'est pas un frein à l'épanouissement.»