Le Droit

Chelsea préférerait une piste cyclable

Mathieu Bélanger
Mathieu Bélanger
Le Droit
Les travaux de stabilisation des sols exigés par Québec pour permettre le passage du train à vapeur à Chelsea avoisineraient les 50 millions$, selon ce que LeDroit a appris, soit dix fois plus que ne le prévoit le plan d'affaires de la Compagnie des chemins de fer de l'Outaouais (CCFO).