Le Droit
Nombreux sont les consommateurs à traverser de part et d'autre de la rivière pour se procurer de l'alcool.
Nombreux sont les consommateurs à traverser de part et d'autre de la rivière pour se procurer de l'alcool.

LCBO ou SAQ: qui offre le panier le moins cher?

Daniel Leblanc
Daniel Leblanc
Le Droit
Une loi non appliquée par les autorités datant de 1928 a beau interdire de se procurer de l'alcool dans une province voisine pour la boire chez soi, nombreux sont les Gatinois qui boudent la Société des alcools du Québec (SAQ), croyant réaliser des économies substantielles en faisant leurs provisions à la Commission des liqueurs de l'Ontario (LCBO), de l'autre côté de la rivière. En pleine saison estivale, LeDroit a réalisé sa propre enquête sur le sujet, en comparant les factures de deux paniers types bondés de vins et de spiritueux. Résultat : un écart à peine supérieur à 2 %.