Le Droit
Selon une nouvelle enquête de l'Association d'études canadiennes, les francophones du Québec seraient les plus stressés, avec 26,6 %, devant leurs compatriotes de l'Ontario, avec 25,9 %, et ceux du Nouveau-Brunswick, avec 23,5%.
Selon une nouvelle enquête de l'Association d'études canadiennes, les francophones du Québec seraient les plus stressés, avec 26,6 %, devant leurs compatriotes de l'Ontario, avec 25,9 %, et ceux du Nouveau-Brunswick, avec 23,5%.

Moins actifs et plus stressés, mais en aussi bonne santé

François Pierre Dufault
François Pierre Dufault
Le Droit
Les francophones du Canada sont moins actifs et plus stressés que leurs compatriotes anglophones, mais s'estiment en aussi bonne santé physique et mentale qu'eux, révèle une nouvelle enquête de l'Association d'études canadiennes (AEC), dont LeDroit a obtenu copie.