Le Droit
La CCN souhaite vendre au secteur privé le réseau Bixi composé de 23 stations concentrées dans le coeur touristique d'Ottawa-Gatineau, et de 250 vélos libre-service.
La CCN souhaite vendre au secteur privé le réseau Bixi composé de 23 stations concentrées dans le coeur touristique d'Ottawa-Gatineau, et de 250 vélos libre-service.

Les Bixi de la capitale sont à vendre

Philippe Orfali
Philippe Orfali
Le Droit
Le réseau Bixi de la capitale nationale est à vendre. La Commission de la capitale nationale (CCN) ne cache plus son intention de se défaire complètement du réseau de vélo libre-service. La vente de Bixi n'aurait pas de lien avec les compressions budgétaires dont fait l'objet la société d'État, annoncées lors du dépôt du plus récent budget fédéral, a soutenu hier un porte-parole de la CCN. Le gouvernement Harper a annoncé au printemps son intention de réduire considérablement la portée du mandat de la CCN. Dès l'automne, c'est le ministère du Patrimoine canadien - et non la CCN - qui sera chargé de faire « vivre » la capitale aux résidents et touristes.