Le Droit
La Gatinoise Isabelle Veilleux se trouvait à 200 mètres de la ligne d'arrivée du marathon de Boston lors de la première explosion.
La Gatinoise Isabelle Veilleux se trouvait à 200 mètres de la ligne d'arrivée du marathon de Boston lors de la première explosion.

Des marathoniens de la région au coeur du drame

Catherine Lamontagne
Catherine Lamontagne
Le Droit
La joie de franchir la ligné d'arrivée après avoir couru pendant plus de 42 kilomètres a rapidement fait place à l'horreur pour plusieurs coureurs de la région d'Ottawa-Gatineau qui participaient au marathon de Boston.