Le Droit
«L'écart des salaires entre francophones et anglophones était une grande problématique de la Révolution tranquille au Québec. Il fallait corriger ce problème qui affectait l'un des peuples fondateurs du pays», affirme Jack Jedwab, directeur général de l'Association d'études canadiennes.
«L'écart des salaires entre francophones et anglophones était une grande problématique de la Révolution tranquille au Québec. Il fallait corriger ce problème qui affectait l'un des peuples fondateurs du pays», affirme Jack Jedwab, directeur général de l'Association d'études canadiennes.

Les francophones croient toujours en l'écart salarial avec les anglos

François Pierre Dufault
François Pierre Dufault
Le Droit
Les francophones du Canada seraient toujours nombreux à croire que leurs compatriotes anglophones gagnent un meilleur salaire qu'eux, même si de récentes statistiques tendent à démontrer le contraire, révèle une enquête de l'Association d'études canadiennes et de la Fondation canadienne pour le dialogue des cultures, dont LeDroit a obtenu copie.