Le Droit
Jeune de bientôt 100 ans, Rita Sauvé, à droite, remercie le ciel d'avoir pu éviter des problèmes de santé au cours de sa vie. Elle était accompagnée de Suzanne Balge hier.
Jeune de bientôt 100 ans, Rita Sauvé, à droite, remercie le ciel d'avoir pu éviter des problèmes de santé au cours de sa vie. Elle était accompagnée de Suzanne Balge hier.

Bouger car le coeur a le dernier mot

Daniel Leblanc
Daniel Leblanc
Le Droit
Preuve que la santé cardiaque peut être aussi fragile à 45 ans que sans souci à 100 ans, l'âge n'a parfois aucun lien avec l'espérance de vie d'une personne. Voilà le constat à faire à la suite des récits des Gatinoises Natalie Bélanger et Rita Sauvé.