Le Droit
La création d'une université unilingue francophone n'est certes pas une idée nouvelle, mais c'est la première fois qu'elle est défendue et revendiquée de la «base» - par les étudiants eux-mêmes - par le truchement d'une organisation panontarienne, note le porte-parole du RÉFO, Alain Dupuis.
La création d'une université unilingue francophone n'est certes pas une idée nouvelle, mais c'est la première fois qu'elle est défendue et revendiquée de la «base» - par les étudiants eux-mêmes - par le truchement d'une organisation panontarienne, note le porte-parole du RÉFO, Alain Dupuis.

Une université unilingue franco réclamée pour contrer l'assimilation

Guillaume St-Pierre
Guillaume St-Pierre
Le Droit
Les étudiants franco-ontariens de niveau postsecondaire souhaitent devenir « maîtres chez eux ». C'est le seul moyen, disent-ils, de stopper leur assimilation galopante à la majorité anglophone.