Le Droit
Selon le rapport, il y aurait un «net recu»l au niveau des services offerts en français dans quatre des douze anciennes municipalités, soit les secteurs de l'ex-Ville d'Ottawa, de Vanier (ci-haut), de Gloucester et de Cumberland, où se trouve la majorité des francophones d'Ottawa. L'offre de services se serait toutefois améliorer dans l'ensemble de la ville.
Selon le rapport, il y aurait un «net recu»l au niveau des services offerts en français dans quatre des douze anciennes municipalités, soit les secteurs de l'ex-Ville d'Ottawa, de Vanier (ci-haut), de Gloucester et de Cumberland, où se trouve la majorité des francophones d'Ottawa. L'offre de services se serait toutefois améliorer dans l'ensemble de la ville.

Bilinguisme à la Ville d'Ottawa : De la poudre aux yeux

Dominique La Haye
Dominique La Haye
Le Droit
La politique de bilinguisme de la Ville d'Ottawa est de la poudre aux yeux selon une étude commandée par la municipalité dont LeDroit a obtenu copie.