Le Droit
Après le gala de combats extrêmes de "Freedom fight", samedi soir, une quinzaine de personnes se sont rendues au Best Western non loin du Centre Robert-Guertin, pour une attaque surprise au Taser.
Après le gala de combats extrêmes de "Freedom fight", samedi soir, une quinzaine de personnes se sont rendues au Best Western non loin du Centre Robert-Guertin, pour une attaque surprise au Taser.

Des combats extrêmes jusqu'à l'hôtel

Louis-Denis Ebacher
Louis-Denis Ebacher
Le Droit
Un gala de combats extrêmes tenu samedi soir au Centre Robert-Guertin de Gatineau, s'est transporté dans un hôtel situé un peu plus loin vers 4 h hier matin, faisant trois victimes dont une qui se trouvait toujours dans le coma, hier soir.